Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
27 août 2010 5 27 /08 /août /2010 13:19

 

basquiat6

RETROSPECTIVE JEAN MICHEL BASQUIAT

Musée d’Art Moderne de la ville de Paris du 15/10 au 30/11/2011

 

“Je n’écoute pas les critiques d’arts. Je ne connais personne qui ait besoin d’un critique pour trouver ce qu’est l’art” J. M. Basquiat.

Jean Michel Basquiat (1960 à Brooklyn-1988 à Brooklyn)

 

basquiat3

 

A l’occasion du 50 ème anniversaire de la naissance de Jean Michel Basquiat, une vaste rétrospective (la première de cette envergure présentée à Paris) est proposée par le Musée d’Art Moderne de la ville de Paris.

 

Né d’une mère Portoricaine et d’un père Haïtien, Jean Michel Basquiat exprime par les graffiti une révolte constitutive d’une identité et d’une culture multiethniques.

Le problème du racisme hante Basquiat, une grande majorité de ses toiles parlent de la difficulté d’être noir et de trouver sa place dans un monde majoritairement blanc

 

Dès 1977, Basquiat se fait connaître dans le milieu de l’underground et signe ses graffiti et tags qu’il fait sur les murs de Soho et du métro new-yorkais, du nom de SAMO (Same Old Shit) accompagné d’une couronne et du sigle copyright.

 

basquiat7

 

Sa peinture va passer de la rue au tableau, il mélange les mythologies sacrées du vaudou et de la bible sans oublier tout ce qui l’entoure (la publicité, les médias, les artistes afro-américain de la musique (charlie Parker), de la boxe, il cherche surtout à affirmer sa négritude.

Il a un style très particulier, violent, énergique ; ses toiles sont inspirées par ses origines.

 

Peintre et poète il réalise de vastes collages, il peint également sur des supports arrachés au milieu urbain comme des barrières par exemple. On y retrouve des figures grotesques, sombres entrecoupées de couleurs criardes, des mots concepts, des citations tirées des médias, des fragments autobiographiques comme la couronne de SAMO (pseudonyme sous lequel il peignait à ses débuts) ainsi que des poèmes et des images.

 

 

basquiat oeuvre sur papier

 

 

Les graffiti de Jean Michel Basquiat expriment sa et la révolte identitaire, il peint l’histoire du peuple noir. Il dénonce la société de consommation américaine, la pauvreté urbaine et surtout la médiatisation portée à son paroxysme.

 

En 1982 il est invité à participer à la Documenta De Kassel en Allemagne .

En 1983 il est le plus jeune artiste noir à exposer à la Biennale du Whitney Museum of Américan Art à New-York.

 

basquait & waroldEn 1984 il réalise des peintures en commun avec Andy Warhol jusqu’à la mort de ce dernier en 1987. Andy Warhol dira “Un jour il s’est mis à peindre sur un tableau que j’avais peint moi-même et je ne peux pas dire si c’était mieux avant ou après.”

 

 

 

 

 

 

La peinture de Basquiat s’inscrit et se réfère autant dans l’art primitif que dans l’art brut ou bien CoBra que dans la grande tradition américaine de Rauschenberg à Cy Twombly

 

 

 

basquiat peinture

 

La peinture de Jean Michel Basquiat, par son style marquera l’histoire de l’art par le renouveau de la scène artistique New-Yorkaise des années 80.

 

 

basquiat11

 

 

En 1988 à Brooklyn Jean Michel Basquiat quittera le monde de l'Art, durant sa fulgurante carrière Basquiat nous laissera un héritage considérable.

 

 

*******************************

Underground est un mot anglais signifiant littéralement “sous terre”. Il peut en particulier désigner : culture alternative, en marge de la société, tenue à l'écart des médias de masse.  

 

Andy Warhol ( 6 /8/1928 à Pittsburg en Pennsylvanie - 22/2/1987 à New-York)  artiste américain, figure centrale du Pop Art dont il fut l'un des pionniers

CoBra – mouvement artistique crée à Paris le 8/11/1948, acronyme de “ Copenhague, Bruxelles, Amsterdam” noms des villes de la plupart des membres fondateurs.

Rauschenberg Robert (22/10/1925 à Port Arthur au Texas – 12/5/2008 à Captive Island e Floride), plasticien américain considéré comme l’un des plus grands représentant de l’expressionnisme abstrait et comme le précurseur du Pop Art.

Cy Twombly Jr (25/4/1928 à Lexington en Virginie), peintre, dessinateur, sculpteur et photographe. Son œuvre croise les enjeux de l’art du XXème siècle, le dilemme Abstraction/Figuration, l’intervention de la psychanalyse, le primitivisme ainsi que le role de l’écriture en peinture.

 

Graziella Dupuy, 27 Août 2010 Tous droits réservés ©

 

 

 

Repost 0
Published by Au gré d'un souffle - dans ARTS
commenter cet article
23 août 2010 1 23 /08 /août /2010 19:19

 

 

Repost 0
Published by Au gré d'un souffle - dans ARTS
commenter cet article
17 juillet 2010 6 17 /07 /juillet /2010 09:45

PIERRE SOULAGES

 

 

 

 

RETROSPECTIVE PIERRE SOULAGES

CENTRE GEORGES POMPIDOU 2009-2010

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P. SOULAGE

 

 

Peinture 324 x 181 cm - 19 février 2009
polyptique 4 éléments de 81 x 181 cm superposés
acrylique/toile
collection particulière - Archive Pierre Soulages
photo Georges Poncet

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Une centaine d'œuvres de 1947 à février 2009 sont présentées au Centre Georges Pompidou – Consécration du Maître de l'Abstraction PIERRE SOULAGES.

 


Du brou de noix (1947-1949) peint sur papier en passant par le goudron sur verre (1950) à la période “outrenoir” (1979), nous est donné à voir une large palette du travail de Pierre Soulages.

La période “outrenoir” soumet la lumière que nous renvoie le noir au travers des stries, de la matière et bien plus encore…
La lumière comme outil du peintre – Pierre Soulages ne peint pas uniquement la lumière à travers le noir, il peint avec la lumière –, ce qui donne cette capacité au Noir. Ce Noir qui de prime abord pour beaucoup est une non-couleur. Pierre Soulages décline le Noir à différente hauteur de ton, du Noir mat au Noir brillant en passant par des Noirs gris ou bleutés, suivant où le “regardeur” se place par rapport à la toile.

L'œuvre de Pierre Soulages est attachée au spirituel, comme le suggère l'accrochage de triptyque, tendu sur des câbles dans l'espace, détaché de la cimaise.
Cette peinture mur, ferme l'horizon pour ouvrir au “regardeur” un espace d'intériorité favorable à la méditation.
La forme du triptyque en peinture n'est-elle pas un symbole de méditation spirituelle que nous renvoie Soulages ? Surtout avec le second, exposé dans une lumière chaude, qui a pour résonance le fond or des icônes. Les peintres Byzantins ne symbolisaient-ils pas, par ce rayonnement, l'espace abstrait du Sacré et du Divin ?

Pierre Soulages est attaché au “Sacré, présent dans chaque être humain” et par sa définition de “l'outrenoir” comme lumière transmutée, il n'est pas loin de penser qu'entre l'alchimiste qui transmute le plomb en or, dans une démarche philosophique attachée au chemin du spirituel, comme un souffle, un souffle vital, qui prendrait sa source dans l'âme des choses, Pierre Soulages nous offre d'un geste assuré, énergique ou caressant, une autre vision du Noir. La peinture de Pierre Soulages a ce caractère sensuel où il oppose le doux mat au brillant, le poli aux aspérités de ses pâtes, les collages aux décollages, les ajouts aux retraits, les emprunts aux reliefs, et récemment le travail avec l'épaisseur de l'acrylique dans laquelle il insère des entames.

serigraphie-n-8.jpg
Sérigraphie n°8 (1978)
44,5 x 34,5 cm



Il ne faut pas oublier le travail imprimé (vers 1972) de Pierre Soulages, qui est cher à ses yeux (eaux fortes, lithographies et sérigraphie) qui passionnent l'artiste.
Dans Sérigraphie n° 8 (1978), 44,5 x 34,5 cm, Pierre Soulages exprime dans ce travail sa passion pour la lumière et le papier blanc, il s'inspire de l'art de la calligraphie zen, il joue avec la transparence bleue en opposition avec l'opacité du noir sur une feuille de papier blanc.


La forme à l'encre noire dégage une énergie et une précision du trait qui est très proche de la calligraphie.
Dans tous les cas, Pierre Soulages, génie du noir, peint la lumière, voit avec la lumière comme outil. Il résume en quelques mots son travail : “[…] La réalité d'une œuvre c'est trois choses. La chose qui est sur laquelle les sens peuvent se faire et se défaire. Un homme qui l'a faite. Et celui qui la regarde.”

Une œuvre vit par le regard qu'on lui porte, sans le regard une œuvre n'existe plus, dès qu'elle est terminée.

Alors, sans hésiter, regardez les œuvres de Pierre Soulages et regardez-les encore et encore… Elles sont une vie et elles vivront tant qu'il restera un “regardeur” pour les voir et les revoir encore et toujours…

Cette rétrospective couvrant près de 50 ans d'une carrière faite de recherche sur la lumière est une des plus magistrale qui m'a été donnée de voir.
PIERRE SOULAGES dans le parcours atypique de son travail est un peintre abstrait qui a marqué de son empreinte l'Histoire de l'Art.

 


                                                                                 Graziella Dupuy
                                                                                 29 novembre 2009

Repost 0
Published by Au gré d'un souffle-over-blog.com - dans ARTS
commenter cet article

Bienvenue !

  • : Au gré d'un souffle
  • Au gré d'un souffle
  • : LA VOIE DE L'ENCRE PAR LE PINCEAU ET L'ECRITURE
  • Contact

Profil

  • Au gré d'un souffle
  • ECRITURE
Haiku
Haibun 
Poésie
prose
PEINTURE
Encre
Aquarelle
Acrylique
  • ECRITURE Haiku Haibun Poésie prose PEINTURE Encre Aquarelle Acrylique

Recherche