Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 juillet 2010 6 17 /07 /juillet /2010 10:23

 


matisse rouge

“L’Atelier rouge (le panneau rouge)” Issy-les-Moulineaux, automne 1911

Henri Matisse

huile sur toile, 181 x 219,1 cm

The Museum of Modern ART

New York, Mrs Simon Guggenheim Fund

 

 

 

A te contempler

Alors que la pluie ne cesse de tomber

Mon cœur s’emplit d’amour

Toutes les nuits comme au premier jour

 

Vous m’avez vu cent fois

Au plus profond désarroi

Dans une solitude sans fin

Aux détours des chemins

 

Nos chemins se sont croisés

Et doucement mon cœur à chaviré

Tout devient plus merveilleux

Dans la profondeur de tes yeux

 

Dans tes bras je sais m’envoler

Pour découvrir l’éternité

Lorsque ton corps s’enflamme

A faire frémir mon âme

 

Je voudrai inventer des noms

Des noms de couleur

Pour écrire le bonheur

Mais je n’ai que du vermillon…

Partager cet article

Repost 0
Published by Au gré d'un souffle - dans POESIES
commenter cet article

commentaires

Au gré d'un souffle-over-blog. 11/11/2010 12:38


Merci Gisèle - amitiés - G;D


Gisèle 11/11/2010 12:14


Superbe ! "A faire frémir mon âme".


Gisèle 24/10/2010 16:29


Bouleversant poème, Graziella ! Merci !


Bienvenue !

  • : Au gré d'un souffle
  • Au gré d'un souffle
  • : LA VOIE DE L'ENCRE PAR LE PINCEAU ET L'ECRITURE
  • Contact

Profil

  • Au gré d'un souffle
  • ECRITURE
Haiku
Haibun 
Poésie
prose
PEINTURE
Encre
Aquarelle
Acrylique
  • ECRITURE Haiku Haibun Poésie prose PEINTURE Encre Aquarelle Acrylique

Recherche