Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 juillet 2010 6 17 /07 /juillet /2010 10:26

route bordee d'arbre2

 

En partance pour l’endroit de mes rêves, à deux de préférence, mais ce week-end là, un petit lutin est avec nous, un couple avec enfant pour un week-end quoi de plus normal me direz vous ?

 

 

Première étape :
Préparer la valise du lutin, bon ça encore ça va, juste quelques objets, livres etc.… pour l’occuper si besoin est.


Deuxième étape :
Préparer la notre, lui a bien ciblé ce qu’il va emporter, car il a une petite idée de ce que sera pour lui ce week-end, temps préparation 15 mn.
Elle… tenue de voyage, tenue de sport, tenue d’après midi, tenue pour sortir, trousse de toilette, vanity devrais je dire, sans oublier les chaussures, une paire pour chaque tenue voire une supplémentaires, on ne sait jamais… sans compter les cintres sous housse avec ce qui ne doit surtout pas être froissé . M. lui exulte, mais patient et surtout amoureux ne dit rien, où plutôt, chérie, es tu certaine de ne rien avoir oublié ?
Reste à caser tout ça dans le coffre, M ; s’en charge (il avait oublié que les roses sont roses où plutôt “que les femmes sont chiantes”)…


Enfin, on est parti !


Mme met la radio, un peu de Rapp, une insulte pour les oreilles de M ; qui gentiment lui demande, cela ne t’ennuie pas si je change de station ?
Mais non chéri… France musique, super… Bla Bla bla bla bla bla … nous allons écouter maintenant Anne Marie Le Gay, dans une interprétation exceptionnelle du concerto pour la main gauche en ré majeur de Ravel, enfin un peu de musique… cela adoucit les mœurs dit on ! sauf que petit lutin… papa tu as vu ces grosses buses dans le ciel … mais non trésor ce sont des parapentes… lui le concerto il s’en moque et commence à trouver le trajet un peu long.
Le couple, amoureux essaye de profiter de ce voyage, moment intime où l’on découvre mille images, on s’émerveille devant l’existence de certains paysages, la magie d’un infini, et toi le voyage, certes temporaire, éphémère, tu sublime ces instants pour quelques souvenirs pour dans bien longtemps.


Félicitation à ce nouveau couple, mais attention à ne pas refaire ce qui a été déjà fait, les leçons que l’on tire du passé ne valent que pour ce qui a été, chaque nouvelle expérience nous fait commettre d’autres erreurs, on croit savoir, mais on ne sait jamais…


Goldman dit dans une de ses chansons…
[ça ressemble à la Toscane, douce et belle de Vinci…. Aux saisons tièdes, aux beaux jours, aux silences après l’orage, au doux toucher du velours…. C’est pleins de baisers caresses pleins de mots sucrés d’enfants… attestation de tendresse, rituel rassurant… harmonie, intelligence, raison ou sécurité, complice connivence, autant de mots pour exprimer tout ce que c’est, c’est un peu ça tour à tour…. La Dolce vita sans doute, en tous cas]...
Est-ce ça l’amour ?


La joie est en tout, il faut savoir l’extraire (Confucius)
Bonne route Petit Prince, va où le vent te mène…


27 avril 2010 - Tous droits réservés ©

Partager cet article

Repost 0
Published by Au gré d'un souffle-over-blog.com - dans PROSE
commenter cet article

commentaires

Bienvenue !

  • : Au gré d'un souffle
  • Au gré d'un souffle
  • : LA VOIE DE L'ENCRE PAR LE PINCEAU ET L'ECRITURE
  • Contact

Profil

  • Au gré d'un souffle
  • ECRITURE
Haiku
Haibun 
Poésie
prose
PEINTURE
Encre
Aquarelle
Acrylique
  • ECRITURE Haiku Haibun Poésie prose PEINTURE Encre Aquarelle Acrylique

Recherche