Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 avril 2011 3 20 /04 /avril /2011 10:18

Ikebana22

 

 

 

Le décompte de dix-sept syllabes que décline le haïku est l’essence même de ce peu qui reste à partir duquel l’exactitude de l’éphémère portée par les limites du sensible et d’une densité forte s’impose à nous.

 

 

 

 

 

 

A partir de ce moment, l’infini s’offre à nous dans une immense simplicité de mots subissant l’effet d’un souffle. Ce sont des instants d’une pensée fugitive. L’interrogation ne cesse pas, le moindre indice est capté et chaque mot que nous écrivons est une précieuse prise de l’infime.

Ce souffle est animé par la puissance d’un élan, par l’intuition d’une évidence immédiate pour décrire les trois fois rien de la vie.

Il ne s’agit pas de décrire les choses, mais d’être touché par l’émotion que suscitent ces choses comme la lune, une fleur, le bruit de l’eau ou tout ce qui a forme permettant de mettre en éveil notre regard ou tout autre sens de la perception pour trouver un équilibre, comme lorsque l’on compose un ikebana, entre la forme et le contenant.

La pensée ne se fixe pas sur l’objet de notre attention mais sur les circonstances qui ont provoquées l’émotion ; c’est dans cet espace temps très limité qu’il subsiste une trace d’une réalité passée au moment présent dans l’écriture et qui se projette dans le futur au moment de la lecture.

Bashô se concentre sur l’indice infime et ultime des choses, sur ce qui se passe au-delà des mots dans le silence des vocables.

Ce sont ces silences, l’éphémère des choses, ce peu qui reste qui pour moi est l’essence même du haïku.

 

                                                                                                                20 avril 2011
                                                                                                                Graziella Dupuy

Partager cet article

Repost 0
Published by Au gré d'un souffle - dans Haiku (articles)
commenter cet article

commentaires

Bienvenue !

  • : Au gré d'un souffle
  • Au gré d'un souffle
  • : LA VOIE DE L'ENCRE PAR LE PINCEAU ET L'ECRITURE
  • Contact

Profil

  • Au gré d'un souffle
  • ECRITURE
Haiku
Haibun 
Poésie
prose
PEINTURE
Encre
Aquarelle
Acrylique
  • ECRITURE Haiku Haibun Poésie prose PEINTURE Encre Aquarelle Acrylique

Recherche